Analyse des parties prenantes

Brève description

L’analyse des parties prenantes est l’outil identifiant les besoins et les préoccupations des différentes parties concernées.

Quand l’utiliser

L’analyse des parties prenantes est un outil utile pour :
  • mieux comprendre et arriver au consensus ;
  • communiquer les avantages du projet proposé ; et
  • déployer de solides campagnes engageant le public.

Voici le type de problèmes pouvant être résolus par l’analyse des parties prenantes :
  • importance trop grande accordée aux outils analytiques ;
  • questions trop vastes ou trop complexes pour les décideurs ;
  • portée de l’étude trop grande ;
  • certaines parties prenantes sont laissées de côté ;
  • pas d’appartenance locale ;
  • pas d’engagement face à la mise en oeuvre.

Comment l'utiliser

Étape 1 - Spécifier la question.
Les parties prenantes sont identifiées par rapport à une question spécifique, en se concentrant sur celles qui sont vraiment concernées par la question. Dans notre cas, la question est définie par l’objectif du rapport.
Étape 2 - Faire une longue liste des parties prenantes.
Réunir un petit groupe d’informants, de préférence venant d’horizons différents pour faire un tour d’idées parmi les groupes associés à l’objectif retenu de votre rapport. Envisager toutes les éventuelle parties prenantes du secteur public, du secteur privé et de la société civile.
Étape 3 - Faire une cartographie des parties concernées.
La liste sera analysée pour trouver les « grappes » de parties prenantes avec divers niveaux d’intérêt et degrés d’influence.
Utilisez la grille suivante pour organiser les parties prenantes en fonction de leur intérêt et pouvoir :
stakeholder_fr.JPG
La fiche sur "Analyse des parties prenantes" tirée du module de formation de la FAO et de l'Union européenne sur les "Techniques de collaboration et de plaidoyer"


Astuces et enseignements

(ajouter les vôtres)
  • Le pouvoir mesure leur degré de capacité à aider ou à avoir un impact sur les activités de votre projet.
  • L’intérêt mesure leur degré de soutien ou d’opposition aux buts et objectifs de votre projet.
  • Les parties prenantes avec pouvoir et intérêts élevés alignées sur le but sont d’importance critique pour atteindre votre but. C’est votre public primaire regroupant les décideurs immédiats et les dirigeants d’opinion, les gens dont l’opinion compte.
  • Les parties prenantes avec intérêt élevé mais faible pouvoir ou pouvoir élevé mais faible intérêt seront maintenues informées et satisfaites. Elles devraient soutenir le changement que vous proposez. C’est votre public secondaire.

Exemples et récits

(ajouter les vôtres)

Qui peut m'en dire plus?

(ajouter votre nom)


Méthodes, outils, pratiques apparentés



Ressources

(ajouter les vôtres)
  • La fiche sur "Analyse des parties prenantes" tirée du module de formation de la FAO et de l'Union européenne sur les "Techniques de collaboration et de plaidoyer" disponible dans la section "Formation à distance" du site[[http://www.foodsec.org | www.foodsec.org ]]


Mots-clés, balise


Crédit photo ou image

Si vous avez inclus des photos ou des images, merci d’insérer ici la source ou le crédit photo

Auteurs de la page

Si vous avez commencé cette page ou si vous y avez contribué, et vous souhaitez que votre travail soit visible (et reconnu), indiquez votre nom ici !