Capitalisation d'expériences


Brève description


Comment faire de la capitalisation d'expériences ?

C’est une démarche complexe couvrant les domaines de la gestion de l’information et de la communication, que l’on peut résumer aux principales phases suivantes :
n l’identification, qui consiste à repérer des pratiques innovantes, des informations et des connaissances pertinentes dans le domaine des intrants ;
n la documentation, c’est à dire le recueil d’information permettant de décrire et d’illustrer ce qui a été identifié, en faisant appel à différentes sources (organisations paysannes, bibliothèques, centres de recherche, ...) ;
n l'organisation et l'archivage, c’est la gestion des informations de manière à les archiver sur un ordinateur ou sur la toile, en utilisant des mots clés afin de pouvoir les partager avec d'autres utilisateurs et de les retouver facilement quand on en a besoin;
n la valorisation des pratiques sur des supports pouvant être utilisés par le public visé, et en exploitant une multitude de canaux (plaquette, manuel, chanson, programme radio, film, théâtre, vidéo, etc.) ;
n la diffusion et l’échange des pratiques et expériences à travers des canaux adaptés au monde rural et selon des méthodes permettant aux productrices et aux producteurs d’exploiter ces connaissances ;
n finalement, l’appropriation qui permet de mettre en pratique ces nouvelles connaissances, de les adopter, les adapter au contexte et de les enrichir.
Source: http://www.fao.org/fileadmin/templates/dimitra/pdf/dim_17_f.pdf

A lire


Article sur la gestion des connaissances dans le rapport de l'atelier de septembre 2008 p149 à 153
http://www.fao.org/fileadmin/templates/dimitra/pdf/brussels2008_report_fr.pdf


Introduction à la capitalisation d'expériences F3E – 2006 (24 pages - PDF 711 Ko) - http://f3e.asso.fr/IMG/pdf/Note_de_synthese_formation_capitalisatio...
Cette document publié sur le site web du F3E synthétise le contenu du module de formation réalisé par le CIEDEL, le F3E et le Groupe initiatives. Il donne des repères sur le concept et sa mise en œuvre : i) pourquoi capitaliser ? ii) objet et définition de la capitalisation, iii) les moments de la capitalisation, iv) les acteurs de la capitalisation, v) méthodologie de capitalisation, vi) la capitalisation dans le cycle de projet, vii) dispositifs de capitalisation, viii) bibliographie.

Capitalisation d’expériences... expérience de capitalisations. Comment passer de la volonté à l’action ? GRET - Revue Traverses n°15 – 2004 (49 pages - PDF 259 Ko) - www.groupe-initiatives.org/IMG/pdf/traverse_15.pdf
Formaliser les leçons de l’expérience, les valider, les mettre en débat et les intégrer dans les pratiques : un enjeu particulièrement important pour les ONG qui, pour améliorer la pertinence et la
qualité de leurs actions, se doivent d’être des «organisations apprenantes ». À partir des expériences d’Handicap International et du Gret, ce texte propose des éclairages conceptuels et des repères méthodologiques pour mettre en œuvre des démarches de « capitalisation d’expérience ».

Le capital mémoire : identifier, analyser, valoriser l’expérience dans les institutions - Sylvie Robert, Annick Ollitrault-Bernard, FPH 2006 (216 pages – PDF 5,8 Mo) - www.eclm.fr/fileadmin/administration/pdf_livre/307.pdf
Ce document propose des outils permettant une mise en pratique de la capitalisation d’expériences. Le processus est développé dans ses phases essentielles - l’identification, l’analyse et la valorisation –, appliqué à différents champs et nourrit de contributions d’organismes investis de différentes manières dans cette démarche. « Les différentes ressources mises à la disposition du lecteur font de cet ouvrage un utile vade-mecum de la capitalisation d’expériences : pour passer du vœu pieux à la mise en œuvre concrète."

Des histoires, des savoirs et des hommes : l'expérience est un capital, Pierre de Zutter, Série DOSSIERS POUR UN DÉBAT n°35, FHP 1994 (143 pages – PDF 1,3 Mo) - http://p-zutter.net/mediapool/54/542579/data/en_francais/1994_Des_h...
C’est l’ouvrage de référence pour ceux qui « entre en capitalisation ». Dans la première partie (pages 13 à 36) sont présentées quelques expériences sud américaines de l’auteur qui ont servi de support à ce document. La seconde partie (pages 39 à 62) est bâtie sur les réponses que l’auteur apporte à la question « qu’est ce que la capitalisation ? » : par rapport à d’autres genres et méthodes (thèse, évaluation, systématisation, étude et témoignages…), et comme processus de facilitation pour créer des savoirs et des connaissances à partir de l'expérience humaine. La troisième partie (pages 65 à 82) est consacrée aux conditions nécessaires pour capitaliser (le contexte, les moyens, l’approche et la méthode), la quatrième s’intéresse aux modes de collecte et d’organisation de l’information (pages 85 à 108) et la dernière partie à l’élaboration et la diffusion des apprentissages – des acquits (pages 111 à 130).

Du terrain au partage - Manuel pour la capitalisation des expériences, IED Afrique 2007 (56 pages - PDF 871 Ko) -
www.iedafrique.org/IMG/pdf/du_terrain_au_partage.pdf
Ce manuel s’appuie sur les résultats d'un processus de capitalisation initié en Amérique Latine. Ces contenus ont été testés et améliorés pendant plusieurs années en Inde, en Indonésie et en Tanzanie. Son expérimentation et son adaptation pour l'Afrique francophone entre dans le cadre du projet de renforcement des capacités mené par le magazine AGRIDAPE, édition francophone du réseau LEISA (http://agridape.leisa.info). L’objectif de ce programme est d’outiller les organismes francophones pour la capitalisation écrite de leurs expériences afin de favoriser la génération et l’échange de connaissances. Cette édition est coordonnée par IED Afrique (www.iedafrique.org). Le manuel est divisé en 4 parties : 1. Préface et introduction / 2. La capitalisation d’expériences : Définition, Principes, Conditions / 3. La méthode, étape par étape / 4. Bibliographie et Annexes.

Guide méthodologique de capitalisation des expériences des projets et programmes de développement, FRAO 2009 (81 pages – PDF 5,6 Mo) - www.fidafrique.net/IMG/pdf/CAPITALISATION_FIDAfrique_FR.pdf
La coordination de FIDAfrique-IFADAfrica publie un guide est destiné de façon prioritaire aux agents et aux équipes de terrain des projets et programmes du FIDA en Afrique de l’Ouest et du Centre. Rédigé par la Fondation Rurale de l’Afrique de l’Ouest - FRAO (www.frao.info), organisation en charge de la coordination de FIDAfrique, ce document peut être utile aux agents intervenant dans la gestion des projets, lors de réflexions, de missions de supervision et de préparation du plan de travail et du budget annuel. Le guide présente le concept et la démarche de capitalisation adoptée, ainsi que des outils departage des connaissances.


Histoire

Capitalisation des Expériences Genre 2006-2007 – SNV Niger 2007 (31 pages – PDF 325 Ko)

www.snvniger.org/Brochures/capitalisationgenre.pdf

"La SNV Niger a accompagné une multitude de partenaires dans la prise en compte de la dimension genre à divers niveaux dans la réalisation de leurs objectifs de développement (communes, organisations de la société civile, services déconcentrés de l'Etat, institutions nationales etc.).. [..] Cette capitalisation est motivée par le souci de rendre non seulement visible le travail fourni dans le domaine, mais aussi d'assurer la disponibilité des informations sur les cas pour leur replicabilité." Réalisé par les conseillères SNV, ce document se présente sous la forme de 12 fiches correspondant à des étude de cas classées selon les thématiques de la SNV en matière de Genre à savoir : la promotion du leadership des femmes, la promotion des droits des femmes et le mainstreaming. Chaque fiche est organisée selon le même plan : introduction, problématique, objectif,méthodologie, résultats obtenus, leçons tirées, personne contact.


Evaluation & Capitalisation : deux démarches complémentaires pour renforcer la qualité de nos actions – P.Villeval, Handicap International 2003 (9 pages – PDF 487 Ko) - www.cota.be/SPIP/IMG/pdf/Philippe_Villeval_mai2004.pdf

Cette note clarifie le contenu des deux démarches, permettant de garder à l’esprit que i) l’évaluation ne doit pas se limiter à formuler un jugement sur un projet ou à le défendre vis-à-vis d’un bailleur, mais que c’est aussi, et surtout, une formidable occasion de capitaliser une expérience, ii) la capitalisation ne passe pas uniquement par de l’évaluation, et n’a pas pour objectif premier d’apprécier, de juger un projet, mais de produire de « la connaissance partageable » pour rependre l’expression de Pierre de Zutter (cité ci-dessous).


Quand l'utiliser

Dans tous les projets et programmes

Quand l'utiliser

A mettre en place dès le début d'un projet et d'un programme

Astuces et enseignements

(add yours)

Exemples

(add your story)

Qui peut m'en dire plus?

  • Sophie Treinen (sophie.treinen [at] fao.org)

Méthodes, outils ou pratiques apparentés


Ressources

Les site de la coopération suisse Dare to share
en anglais -
http://www.daretoshare.ch/en/Dare_To_Share/Knowledge_Management_Toolkit/media/Experience%20capitalisation/Experience%20Capitalization%20fulltext%20E.pdf

en français -http://www.daretoshare.ch/fr/Accueil/Knowledge_Management_Methods_and_Tools/Gestion_de_savoir_Boite_a_outils/Capitalisation_d_experiences

en espagnol - http://www.daretoshare.ch/es/Pagina_principal/Knowledge_Management_Methods_and_Tools/Manejo_de_conocimientos_Kit_de_herramientas/Capitalizacion_de_experiencias

Tags


Photo or image credits

If you included any photos or images, please put the source or photo credit here

Page Authors

If you started this page or made a contribution and would like visibility (and recognition) for your work, sign your name here!