Les focus groups


Brève description (en incluant si possible une définition)

Le focus group, entretien de groupe focalisé en français, est une technique d’entretien de « Groupe d’expression et d’entretien dirigé », qui permet de collecter des informations sur un sujet ciblé. Il fait partie des techniques d’enquête qualitative par opposition aux enquêtes quantitatives reposant sur un questionnaire. Cette technique permet d’évaluer des besoins, des attentes, des satisfactions ou de mieux comprendre des opinions, des motivations ou des comportements. Elle sert aussi à tester ou à faire émerger de nouvelles idées inattendues pour le chercheur.

Un groupe habituellement de 7-10 personnes choisies pour participer à des discussions destinées à des fins de partage des idées et des observations, d'obtenir des perceptions ou des avis, suggérer des idées, ou de recommander des mesures sur un sujet de préoccupation. Une discussion de focus group est une méthode de collecte de données à des fins de suivi et d'évaluation.

Historique

Le focus group est une technique d’entretien qui permet de collecter des informations sur un sujet ciblé. Cette méthode est issue d’une technique marketing de l’après-guerre aux États-Unis qui permettait de recueillir les attentes des consommateurs et de rendre ainsi un produit plus attractif. Cette méthode s’inspire des techniques de dynamique de groupe utilisées par C. Rogers, chef de file du courant de la psychologie humaniste. Cette technique a été récupérée dans les années 1980 par la recherche universitaire dans des domaines divers (éducation, santé publique, environnement, sciences sociales). Elle est très utilisée dans les pays anglo-saxons dans les travaux de recherche en soins primaires dans une optique qualitative de recueil d’informations et d’opinions de manière systématique et vérifiable sur des thèmes variés.

Quand l’utiliser

  • méthode rapide;
  • utile pour recueillir des informations sur l'attitude du groupe sur un sujet donné, qui serait difficile à obtenir sans interaction;

Quand utiliser la méthode des focus groups ?

  • Pour étudier la variété des opinions et sentiments des acteurs sur un sujet donné.
  • Pour mettre en évidence des différences de perspective entre des groupes d’individus (étudiants versus professeurs, responsables administratifs versus professionnels de l’éducation, apprenants de différentes ethnies, élèves ayant recours aux TICE, etc. ).
  • Pour objectiver les facteurs associés aux opinions, les comportements ou les motivations.
  • Pour faire émerger, ou tester, des idées nouvelles de façon interactive au sein d’un groupe.
  • Pour recueillir de l’information utile à la préparation, ou à l’interprétation des résultats, d’une étude quantitative.

Quand ne pas utiliser la méthode des focus groups ?

  • Pour établir un consensus.
  • Pour éduquer les participants.
  • Pour recueillir une information sensible (susceptible de porter préjudice à quelqu’un si elle est partagée au sein d’un groupe) ou sur un sujet conflictuel (sur lequel les opinions sont radicalisées).
  • Pour faire des inférences statistiques.

Astuces et enseignements (ajouter les vôtres)

Avantages et inconvénients de la méthode des focus groups

Le « comment ? » et le « pourquoi ? » sont abordés sans préjugés. Le chercheur est comme un explorateur qui peut connaître en partie le terrain, mais va aussi découvrir des domaines inconnus. Tout est « valide » : même une seule idée minoritaire est « vraie ».
Le principal avantage de la méthode réside dans les aspects positifs de l’interaction et de la dynamique de groupe. Les échanges favorisent l’émergence des connaissances, opinions et expériences comme une réaction en chaîne.
Avantages
  • Méthode de recherche économique en temps de recueil de données et en argent ;
  • Participants analphabètes admis à participer ;
  • Environnement favorisant l’expression et la discussion d’opinions controversées ;
  • Échantillonnage du groupe sans exigence de représentativité ;
  • Opportunité pour les médecins généralistes/de famille d’étudier certains aspects de leur pratique.
Inconvénients
  • Analyse des données longue et fastidieuse ;
  • Risque de domination de certains participants au sein du groupe.
Les limites du focus group résultent des aspects négatifs de l’interaction de groupe. Il peut y avoir des réticences à exprimer des idées personnelles. Il peut se dégager des normes de groupe, source de blocage. Il faut éviter les relations de hiérarchie ou conflictuelles entre participants. Les résultats d’une étude par focus group ne peuvent pas être généralisés, car le groupe n’a pas été constitué dans un but de représentativité de la population source. Mais les résultats peuvent être utilisés secondairement pour l’élaboration du questionnaire d’une enquête quantitative sur un échantillon représentatif. Cette technique demande au chercheur d’y consacrer beaucoup de temps.


Exemples et récits (ajouter les vôtres)



Qui peut m'en dire plus? (ajouter vote nom)



Méthodes, outils, pratiques apparentés

5 Pourquoi


Ressources (ajouter les vôtres)

(Liens, photos, podcasts, nous devrions peut-être penser à une sous-classification des ressources)

cours en ligne (en anglais) dans la leçon 4.1. mini leçon sur les focus groups: www.fao.org/elearning/#/elc/en/course/EXCAP
les focus groups: www.spiral.ulg.ac.be/fr/outils/focus-group/

A propos de la méthodologie des entretiens de groupe focalisés: www.adjectif.net/spip/spip.php?article58

Mots-clés, balise


discussion, entretien

Crédit photo ou image

source: université de Paris Descartes
Si vous avez inclus des photos ou des images, merci d’insérer ici la source ou le crédit photo



Auteurs de la page

Sophie Treinen
Si vous avez commencé cette page ou si vous y avez contribué, et vous souhaitez que votre travail soit visible (et reconnu), indiquez votre nom ici !